სიახლე

Manifestation « Europe unie contre la politique de Poutine », 17h dimanche 28 mai, Parvis des Droits de l’Homme, Paris

Lundi, le Président de la République, Emmanuel Macron, accueillera son homologue russe Vladimir Poutine à Versailles. Nous espérons que M. Macron saura s’imposer face à ce Président russe qui bafoue le droit international et les droits de l’Homme en Ukraine (comme il le fait en Géorgie depuis 2008), qui soutient un dictateur génocidaire en Syrie, et qui cherche à tout prix à diviser l’Europe et à soutenir les pires xénophobes et populistes à chaque élection.

 

Ce, alors que l’Europe vient de fêter les soixante ans du traité de Rome. Soixante ans de paix.

Aujourd’hui, cette paix est menacée par l’expansion du terrorisme islamiste radical d’une part, et le comportement belliciste d’un état puissance, héritier de l’empire soviétique, la Russie de Poutine, d’autre part. Cette dernière menace n’est pas réservée aux seuls Ukrainiens et Géorgiens. Elle s’inscrit dans une stratégie d’hostilité générale vis-à-vis de l’Europe, vers ce que Poutine nomme la société « post-occidentale ».

Nous observons avec la plus grande attention ces développements. Nous nous sommes réjouis lors de l’élection de M. Macron, un homme profondément attaché aux valeurs européennes de la paix, du pluralisme, du respect du droit international et des libertés fondamentales.

 

Mais l’élection de M. Macron n’est qu’un début. Désormais Président de la République, à la tête d’un pays membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, l’un des moteurs de l’Union européenne et un membre-clé de l’OTAN, le Président français a le devoir de défendre les valeurs françaises et européennes de « liberté, égalité, fraternité » y compris face à M. Poutine.

Depuis plusieurs années, le régime russe viole systématiquement le droit international. Pour ne citer que quelques-unes d’entre elles : annexion et occupation de la Crimée ukrainienne ; soutien armé aux « rebelles » de l’Est ukrainien dans un conflit russo-ukrainien qui a déjà fait plus de 10 000 morts à moins de 3 heures d’avion de Paris ; occupation de 20 % du territoire de la Géorgie et de la Transnistrie moldave ; violations incessantes de l’espace aérien européen, non seulement balte et scandinave, mais aussi français. Une réelle guerre hybride, aux multiples facettes, est engagée.

 

Rappelons la multiplication des « cyber- attaques », la désinformation de masse, ou encore le financement de partis politiques. Cette ingérence et ces piratages informatiques sont à l’œuvre, comme récemment en Estonie, en France avec TV5, en Allemagne avec Deutsche Telekom, ou encore aux États-Unis lors des dernières élections. On ne compte plus, en France, les maillons du réseau d’influence du Kremlin (médias de propagande, associations, financements, relais d’opinion, etc.). Ce réseau d’influence a directement tenté de manipuler l’élection présidentielle au profit de Marine Le Pen – heureusement, sans succès cette fois-ci.

 

Face à ces menaces, il est clair que l’on ne peut rester silencieux face aux actes de M. Poutine. C’est pour cela que nous annonçons la manifestation « Europe unie contre la politique de Poutine » afin de lancer un appel à M. Macron de dire en face au Président russe que la France et l’Europe n’accepteront plus les tentatives hostiles du Kremlin de déstabiliser le continent entier et de semer la guerre et la haine partout où il va. Rejoignez-nous ce dimanche, 17h au Parvis des Droits de l’Homme (métro Trocadéro) à Paris.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Géorgienne en France

Site créé avec 1&1 MyWebsite.